Abdoulaye Ouanré est le nouveau secrétaire général, qui a pris les rênes du parti Socialiste unifié (PSU) en lieu et place de l’ancien secrétaire général en la personne de Dr Célestin Zoungrana. C’était au cours d’un congrès organisé le 23 mars 2019. A l’occasion, les congressistes ont fustigé le pouvoir Kaboré qui est ponctué par de corruption et de copinage, ont –ils décrié.  

Le parti socialiste unifié (PSU) a tenu son congrès au cours de la journée du 23 mars 2019. Cette rencontre a été une opportunité pour le PSU de se prononcer sur la situation nationale.

Pour le secrétaire général sortant du PSU, Célestin Zoungrana, le pouvoir de Roch Marc Christian Kaboré a laissé beaucoup de Burkinabè sur leur soif en ce sens qu’il n’y a pas eu de rupture avec les pratiques anciennes. Beaucoup de dossiers en justice sont restés en suspens et des actions doivent être menées pour que la justice soit dite. Pour le secrétaire général sortant, il y a lieu de régler le tir parce que la gouvernance de Roch Marc Christian Kaboré est ponctuée de copinage et de corruption. « J’avoue que comme beaucoup de Burkinabè, j’ai voté aux élections précédentes, le président Roch Marc Christian Kaboré mais aujourd’hui la déception est au rendez-vous », a laissé entendre Dr Célestin Zoungrana.  Il est temps de prendre le taureau par les cornes afin d’assouvir les multiples aspirations du peuple Burkinabè.  Pour lui, la jeunesse doit s’engager en politique mais il faut que cette jeunesse se forme pour pouvoir être à la hauteur. C’est pourquoi, il a expliqué qu’il va encourager la jeunesse de son parti à se faire former à l’école politique Kwameh N’krumah du mouvement du peuple pour le progrès (MPP). C’est en cela que les jeunes pourront être outillés pour mener à bien la gestion publique. Pour joindre l’acte à la parole, il a officiellement cédé son poste de secrétaire général à un nouveau secrétaire en la personne d’Abdoulaye Ouanré.   Celui-ci a salué cette décision du secrétaire général sortant et a indiqué qu’il est engagé à renforcer les acquis de son prédécesseur. Pour lui, l’une de ses priorités à la tête du parti sera de sensibiliser ses camarades pour qu’ils s’engagent massivement. « Nous nous engageons à mobiliser au maximum la jeunesse pour qu’elle s’implique activement dans la chose politique », a-t-il dit. Il a invité l’ensemble des militants à garder le cap de la mobilisation pour répondre au mot d’ordre à donner dans les prochains jours.   

Marie Voltaire

         

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir