Le ministre de l’Energie, Ismaël Bachir OUEDRAOGO a visité, le mardi 5 mai 2020 à Ouagadougou, l’avancement des travaux de quatre sites du Projet d’électrification des zones péri-urbaines de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso (PEPU).

"Le ministre de l'Energie, Bachir OUEDRAOGO s'est dit très satisfait de l'évolution des travaux"

 Sur financement de la Banque africaine de développement (BAD), de l’Etat burkinabè et de la Société nationale d’électricité du Burkina Faso (SONABEL) à hauteur de 31 milliards de F CFA, le Projet d’électrification des zones péri-urbaines de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso (PEPU) vise à doter d’électricité, certains quartiers des deux villes qui ont été lotis depuis plusieurs années et sont sans électricité. Le mardi 5 mai 2020, le ministre de l’Energie, Ismaël Bachir OUEDRAOGO, en compagnie du Directeur Général de la SONABEL, Ahmed Baba COULIBALY, a visité les travaux du projet dans les quartiers Yagma, Rimkieta, Sondogo et Bonheur-ville de Ouagadougou. Il a encouragé les entreprises commises aux travaux.

A Yagma, les équipes de l’entreprise Angelique international limited, en charge des travaux, tirent les câbles et d’autres sont perchés sur les poteaux électriques. Les responsables de l’entreprise promettent d’être dans les délais contractuels. « Nous avons en charge 31 sections. Sur les 148 km, nous avons déjà fini 135 km et d’ici à fin juin, la SONABEL pourra commencer à alimenter la zone en électricité », a confié Abnisnek Kumar Singh, ingénieur électrique. Dans le quartier Rimkièta, les travaux sont en cours d’achèvement. Chargé des travaux, Ineo energy & systems promet de livrer l’ouvrage à bonne date. « Nous avons déjà fini la ligne qui conduit l’électricité de la centrale de Komsilga à Rimkiéta et qui fait 15 km. La ligne est déjà sous tension pour alimenter les 9 sections qui constituent notre projet dans le quartier. A l’intérieur, le circuit fait 70 km de ligne basse tension, avec 13 transformateurs. Nous sommes en phase de finition et d’ici la fin de la semaine nous serons opérationnels », a soutenu un responsable de l’entreprise.

"Certains ménages ont déjà l'électricité à Sondogo"

Ineo energy a aussi la charge des travaux de Sondogo (11 sections) qui sont déjà achevés et réceptionnés. Les ouvrages ont été mis en service et le ministre de l’Energie a même visité une famille qui a déjà été connecté au réseau SONABEL. C’est aussi le cas de Bonheur-ville où Ineo energy a achevé les travaux des 16 sections. « A partir de la ligne construite pour BRAFASO, nous avons fait les dérivations pour alimenter le quartier. Nous avons réalisé 13 km de ligne haute tension et 70 km de ligne basse tension, avec 24 transformateurs et 160 KVA », a-t-on expliqué au ministre.

"Les entreprises ont expliqué au ministre, l'évolution des travaux"

Au terme de sa visite, Ismaël Bachir OUEDRAOGO, a apprécié le travail « formidable » mené par la SONABEL et les entrepreneurs pour atteindre aujourd’hui 95% de taux de réalisation. « D’ici le mois de juin, nous allons réceptionner les travaux. Nous avons plus de 900 km de basse tension réalisés, 200 km de moyenne tension en souterrain, près de 100 km de moyenne tension en aérien, près de 100 postes aériens et 140 postes dans les cabines », a-t-il soutenu avant de demander la patience de la population.

"Sur le terrain, les équipes sont à pied d'oeuvre pour respecter les délais contractuels"

Pour sa part, le coordonnateur du PEPU, Larba KERE, a précisé que le projet concerne 139 sections à Ouagadougou. Concernant la ville de Bobo-Dioulasso, les travaux sont quasi achevés et réceptionnés et ont permis d’électrifier 39 sections dans quatre arrondissements. « A Ouagadougou, dans les quartiers comme Bonheur-ville et Sondogo où les travaux sont terminés, ceux qui le désirent peuvent faire la demande et on viendra les connecter. Sinon, ils peuvent attendre une campagne promotionnelle que nous allons bientôt organiser d’ici à la fin juin », a-t-il ajouté.

Pour le ministre de l’Energie, le PEPU s’inscrit dans le cadre le cadre du PNDES dont l’objectif est d’avoir 1 million d’abonnés en 2020. « Actuellement, nous sommes autour de 800 000 abonnés et il y a du travail à faire, parce que dans les grandes villes, près de 40% de la population n’a pas accès à l’énergie et la demande est là », a-t-il dit. Le ministre Bachir OUEDRAOGO a fait savoir que dans la même veine que le PEPU, le PDCEL sera développé pour permettre aux ménages d’avoir accès au branchement à 3 000 F CFA seulement (et le reste payé par tranche) en vue de faire de l’accès universel à l’électricité, une réalité au Burkina.

Emmanuel S Zoungrana

 

La SONABEL informe ses abonnés que pour impératifs techniques, la fourniture de l’électricité sera temporairement suspendue aux dates et heures ci-après :

  • Le samedi 13 juillet 2019 de 07h à 13h à :

Ouaga 2000,

Pabré,

Goupana,

Dapélogo,

Malou,

Yilou,

Sabsé,

Kongoussi.

 

  • Le dimanche 14 juillet 2019 de 06h00 à 14h00 à :

La Zone Industrielle de Kossodo,

Nioko II,

Wayalgin,

Ouid-Tooghin,

Bendogo,

Saaba,

Nioko1,

Bargho,

Gampela,

Tanghin,

Somgandé,

Axe Ouaga-Loumbila.

 

Par mesure de sécurité les appareils et installations devront être considérés comme restant sous tension pendant la durée de la coupure.

Le Département Communication et

Relations Publiques

AVIS A LA CLIENTELE

La SONABEL porte à la connaissance de l’ensemble de sa clientèle qu’une campagne spéciale de recouvrement sera  engagée à partir du 1er octobre 2018 au 31 janvier 2019 sur toute l’étendue du territoire national. Cette campagne concernera les factures d’électricité et de Travaux Remboursables échues ainsi que les traites non-réglées.

La SONABEL invite par conséquent, tous ses clients concernés  à bien vouloir régulariser leur situation avant le 1er octobre 2018.

Passée cette date, tous les clients non à jour de leurs règlements verront leur fourniture d’électricité suspendue.

Payer sa facture à bonne date, c’est aider la SONABEL à assurer la continuité du service de l’électricité !

Le Département Communication

& Relations Publiques

En raison de travaux d’entretien périodiques programmés sur le réseau national interconnecté (RNI), la SONABEL informe son aimable clientèle que la fourniture d’électricité sera temporairement suspendue dans les zones ci- dessous :

-Samedi 04 mai 2019 :

Zones : Patte d’Oie, Ouaga 2000 et Ouaga Inter de 07h à 14h

Par mesure de sécurité les appareils et installations devront être considérés comme restant sous tension pendant la durée de la coupure.

La SONABEL présente ses excuses à la clientèle pour les désagréments que cette situation pourrait entraîner.

 

Le Département Communication, &Relations Publiques